Qu'est-ce qu'un programme d'observations scientifiques ?

 

Les programmes d'observations scientifiques sont ce qu'on appelle des "sciences participatives" : il s'agit de faire participer le public volontaire à des observations qui sont cadrées par un protocole scientifique validé par un chercheur ou une (ou plusieurs) institution reconnue pour ses compétences dans le domaine concerné.

 

Un double intérêt :

 

- Cela permet au public qui le souhaite de s'investir sur des sujets de recherches scientifiques et donner leur avis sur le sujet qui les concerne. Appendre dans le concret et sur le terrain, tout en ayant une influence sur son environnement et la gestion du territoire qui est proposée par les institutions publiques.

 

- Cela permet aux chercheurs ou institutions gestionnaires de ces programmes, d'avoir un retour "en direct" de la société civile sur l'objet de leur étude, et éventuellement de réajuster leur projet pour le rendre plus en adéquation avec les besoins de la société.

 

Qu'est-ce qu'un "observateur"? A quoi sert l'animatrice du réseau des observateurs ?

 

Dans le cadre de ces programmes de sciences participatives, la médiatrice scientifique est nommée plus couramment "animatrice du réseau des observateurs" et son rôle est de faire le lien entre les chercheurs (ou institutions référentes) et les participants volontaires nommés "observateurs".

 

Elle répond aux questions diverses du public, fait vivre le programme, anime le réseau, peut organiser des formations, prévoit des rencontres entre participants et chercheurs, des expositions, adapte les fiches d'observation selon le public, organise la diffusion des résultats de l'étude auprès des participants, maintien la motivation jusqu'à ce que le programme ait atteint son objectif précis.

 

Qui peut participer? Qui peut être observateur?

 

Toute personne qui le souhaite peut participer aux différents programmes de science participative présentés sur cette page.

Il n'est pas nécessaire d'être un "pro" : les débutants peuvent être des observateurs avec des fiches d'observation ou des questionnaires qui leur sont adaptés (les enfants peuvent participer s'ils sont épaulés par un adulte).

 

L'animatrice du réseau est là pour les aider à remplir les questionnaires, à les conseiller sur les questionnaires à destination des débutants ou à destination des amateurs éclairés le cas échéant.

Il n'y a pas de mauvaise question : l'animatrice du réseau est formée pour répondre à vos interrogations, et vous orienter si besoin.

 

Venez tenter l'expérience !!

 

Spécial Antilles et Guyane : pourquoi se "démarquer" des programmes existant dans l'Héxagone?

 

Les programmes proposés dans cette page sont adaptés au contexte antillais, voire guyanais dans un second temps.

Il ne s'agit pas de se démarquer volontairement des programmes en cours en france métropolitaine : un programme de recherche scientifique est basé sur des observations qui sont analysées dans des tableurs ou calculs logiciels établis par les chercheurs. Ces calculs scientifiques automatisés sont construits sur des bases de connaissances de la nature métropolitaine qui prennent en compte par exemple les saisons, les températures minimum et maximum, les espèces rares ou fréquentes, ...bref les bases de calcul ne sont pas adaptées à notre contexte géographique et climatique et l'analyse de nos données seraient erronées si elles étaient intégrées directement dans les programmes existant en métropole.

 

Pour s'intégrer à un programme national, nos données "outre-mer" doivent faire l'objet d'une autre base de calculs et de logiciels spécifiquement élaborés et adaptés à nos contextes ultra-marins.

C'est le cas pour les programmes de science participative proposés ici.